Sous le thème : « Les défis du tourisme post-pandémique dans le monde »

les travaux de la neuvième édition de l’Académie Fijet des jeunes journalistes se sont déroulés récemment à Tanger au Maroc avec la participation des jeunes journalistes de 25 à 35 ans spécialisés en tourisme originaires de plusieurs pays du monde. Créée par la Fijet -Fédération internationale des journalistes et écrivains de tourisme -en 2010, l’académie offre aux jeunes et aux étudiants qui veulent se spécialiser dans la presse touristique les occasions de suivre des programmes de formation afin de perfectionner leurs connaissances en la matière.  Les programmes conférences sont donnés par des experts universitaires et en tourisme dans le but de  les  aider à maîtriser les aspects théoriques et pratiques de l’écriture et de la publication et la diffusion de l’information relative au domaine du tourisme.

Tijani Haddad le président de la Fijet a fait rappeler à l’ouverture des travaux de l’Académie l’importance primordiale mondiale du tourisme sur les plans économiques, sociaux, culturels et environnementaux.

Il a ajouté que la conviction des jeunes du rôle du tourisme dans le développement de l’économie, le renforcement de l’échange des cultures et des valeurs  justifie le bon choix pour la spécialisation dans la presse  touristique.

Il a passé en revue l’histoire de l’écriture sur le tourisme qui a commencé avec les grands voyageurs en l’occurrence Ibn Batouta, Marco Polo et Christophe Colomb qui ont exploré la planète et offert à leur époque une meilleure connaissance du monde.

Le président de la Fijet a souligné que l’Académie des jeunes a permis, durant toutes les éditions organisées dans plusieurs pays depuis sa création, aux jeunes participants de s’entraîner pratiquement sur l’écriture du journalisme touristique, de développer leurs connaissances et acquérir une vision spéciale sur les atouts touristiques enrichissant les écritures spéciales.

Le président de l’Amjet –Association marocaine des journalistes et écrivains de tourisme – Najib  Senhadji et coordinateur des programmes de l’Académie a indiqué que la mise sous l’égide du ministère du tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire marocain de cet évènement affirme l’importance de la formation des jeunes et des conférences académiques données pour les participants afin de leurs garantir les bonnes conditions de travail et du séjour à l’Institut supérieur international de tourisme de Tanger.

Il a souligné que l’organisation d’un programme varié des visites permettra aux participants de découvrir la richesse et la diversité du patrimoine culturel et civilisationnel marocain.

Fatma Sema Kutlu directrice de l’Académie a indiqué que les programmes de l’Académie des jeunes organisés depuis plus de dix ans dans plusieurs pays  ont permis aux jeunes de s’intégrer dans les spécialités du secteur touristique et de bâtir leur avenir professionnel sur des nouveaux horizons prometteurs tout en contribuant au développement du secteur touristique mondial.

De son côté le Secrétaire général de la Fondation méditerranéenne du tourisme Agius Muscat a mis en exergue l’importance des séances pratiques tenues  avec les experts et professionnels du tourisme afin de faire découvrir aux jeunes des nouveaux atouts touristiques pour les mettre en évidence tels que la mer méditerranéenne qui constitue l’une des zones touristiques qui a vu naître les plus grandes civilisations de l’humanité.

Il est à noter que les établissements touristiques du conseil régional du tourisme de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et les offices nationaux marocains ont réservé un riche programme de visites aux participants pour la découverte des atouts touristiques qui ont fait du Maroc une destination touristique mondiale fort prisée.

Ali Chemli : www.jawharafm.net

Laissez un commentaire

Viens de paraître :

« Le Spécial Top Résa 2022, d’Hôtellerie News »